Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog du Père Claude, prêtre gallican

Blog du Père Claude, prêtre gallican

Une Eglise de tradition au service des chrétiens d'aujourd'hui.

Calendrier liturgique

Calendrier liturgique

Mercredi 6 janvier 2016

L'Epiphanie

L'Epiphanie signifie "apparition", "manifestation", c'est le Christ lumière du monde qui est manifesté dans la chair.
Cette fête est concrétisée par trois épisodes de la vie du Christ où il s'est révélé: la visite des mages (où il est révélé aux nations paîennes), le baptême (où il reçoit le témoignage du Père et de l'Esprit) et les Noces de Cana (où a lieu son premier miracle, qui inaugure sa vie publique). En Occident, c'est le premier qui est prépondérant, en Orient c'est le deuxième (voir en dessous). La liturgie de l'Eglise latine repporte la fête au dimanche suivant.
En occident, cette fête est maintenant célébrée le dimanche le plus proche.
"Aujourd'hui, Seigneur, tu as révélé tonFils unique aux nations, grâce à l'étoile qui les guidait; daigne nous accorder, à nous qui te connaissons déjà par la foi, d'être conduits jusqu'à la claire vision de ta splendeur. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur." (prière du jour-EC)

la Théophanie

Le Baptême est également appelé "Théophanie" en Orient, parce qu'à cette occasion s'est manifesté le Dieu Trinité: le Père a parlé, et l'Esprit est venu reposer sur le Fils.
Par le Baptême, le Christ descend jusqu'au fond de notre condition humaine, en se faisant solidaire de son état de péché, lui qui est sans péché.
"Dans le Jourdain lorsque, Seigneur, tu fus baptisé, à l’univers fut révélée la sainte Trinité ; en ta faveur se fit entendre la voix du Père te désignant comme Fils bien-aimé, et l’Esprit sous forme de colombe confirma la vérité du témoignage. Christ notre Dieu qui t’est manifesté, illuminateur du monde, gloire à toi." (tropaire de la fête)

Notre vraie jeunesse
est devant nous,
elle jaillit à chaque pas,
avec un amour renouvelé
pour ce Visage d'Amour
imprimé dans nos coeurs
Ma
urice Zundel

Lectures Liturgie : Is 60, 1 à 9 Tt 2, 11 à 14 Mt 2, 1 à 12

Mémoire des saints

Ste Macre (+287)
On dit que ce fut sous Rictius-Varus, préfet du prétoire, que Ste Macre, vierge, remporta la couronne du martyre. Elle souffrit dans l'île que forme la Nore en tombant dans la Vesle, près du lieu où est présentement la ville de Fîmes, au diocèse de Reims. Son corps fut enterré auprès de l'endroit où elle avait été martyrisée. On le transféra depuis à Fîmes, et on le déposa, sous le règne de Charlemagne, dans une église magnifique qu'un nommé Dangulfe avait fait bâtir sous l'invocation de la sainte. Il s'opéra divers miracles dans cette église, ainsi que dans une autre où les reliques de Ste Macre avaient été d'abord déposées.

Is 60, 1 à 9

60 Lève-toi, brille, car ta lumière arrive et la gloire de l'Eternel se lève sur toi.
2 Certes, les ténèbres recouvrent la terre et l'obscurité profonde enveloppe les peuples, mais sur toi l'Eternel se lèvera, sur toi sa gloire apparaîtra.
3 Des nations marcheront à ta lumière, et des rois à la clarté de ton aurore.
4 Lève tes yeux et regarde autour de toi: ils se rassemblent tous, ils viennent vers toi; tes fils arrivent de loin et tes filles sont portées dans les bras.
5 En le voyant, tu rayonneras de joie, ton coeur bondira et se dilatera, car les richesses de la mer se tourneront vers toi, les ressources des nations viendront chez toi.
6 Tu seras couverte d'une foule de chameaux, de tout jeunes dromadaires venus de Madian et d'Epha. Ils viendront tous de Séba, porteurs d'or et d'encens, et annonceront les louanges de l'Eternel. 7 Les troupeaux de Kédar seront tous réunis chez toi, les béliers de Nebajoth serviront à ton culte: ils seront offerts en holocauste sur mon autel et je les accepterai, et j'illuminerai le temple de ma splendeur.
8 Qui sont ces hommes qui volent comme un nuage, comme des colombes vers leurs pigeonniers?
9 C'est que les îles placent leur attente en moi et les bateaux long-courriers sont en tête pour ramener tes enfants de loin. Ils apportent leur argent et leur or en l'honneur de l'Eternel, ton Dieu, en l'honneur du Saint d'Israël, parce qu'il t'a accordé la splendeur.

Tt 2, 11 à 14

11 En effet, la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été révélée.12 Elle nous enseigne à renoncer à un mode de vie impie et aux convoitises de ce monde et à vivre dans le temps présent conformément à la sagesse, la justice et la piété13 en attendant notre bienheureuse espérance, la manifestation de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus-Christ.14 Il s'est donné lui-même pour nous afin de nous racheter de toute faute et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié et zélé pour de belles oeuvres.
Mt 2, 1 à 12

2 Jésus naquit à Bethléhem en Judée, à l'époque du roi Hérode. Or, des mages venus d'Orient arrivèrent à Jérusalem
2 et dirent: «Où est le roi des Juifs qui vient de naître? En effet, nous avons vu son étoile en Orient et nous sommes venus pour l'adorer.»
3 Quand le roi Hérode apprit cela, il fut troublé et tout Jérusalem avec lui. 4 Il rassembla tous les chefs des prêtres et spécialistes de la loi que comptait le peuple et leur demanda où le Messie devait naître.
5 Ils lui dirent: «A Bethléhem en Judée, car voici ce qui a été écrit par le prophète:
6 Et toi, Bethléhem, terre de Juda, tu n'es certes pas la plus petite parmi les principales villes de Juda, car de toi sortira un chef qui prendra soin d'Israël, mon peuple.»
7 Alors Hérode fit appeler en secret les mages; il s'informa soigneusement auprès d'eux du moment où l'étoile était apparue, 8 puis il les envoya à Bethléhem en disant: «Allez prendre des informations exactes sur le petit enfant. Quand vous l'aurez trouvé, faites-le-moi savoir, afin que j'aille moi aussi l'adorer.» 9 Après avoir entendu le roi, ils partirent. L'étoile qu'ils avaient vue en Orient allait devant eux jusqu'au moment où, arrivée au-dessus de l'endroit où était le petit enfant, elle s'arrêta. 10 Quand ils aperçurent l'étoile, ils furent remplis d'une très grande joie. 11 Ils entrèrent dans la maison, virent le petit enfant avec Marie, sa mère, se prosternèrent et l'adorèrent. Ensuite, ils ouvrirent leurs trésors et lui offrirent en cadeau de l'or, de l'encens et de la myrrhe.
12 Puis, avertis dans un rêve de ne pas retourner vers Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article